X-Spot : mode d’emploi (part.2)

On découvre très vite sur le X-Spot que la bobine ne présente pas un mais trois clip-fils, et que tous sont montés sur un robuste ressort destiné à empêcher l’arrachage du clip-fil quand la ligne se tend brusquement. Bref, le X-Spot, c’est un outil, c’est même nous le verrons un instrument. Mais comment s’en sert-on ?

ETAPE 1 : Première chose à faire : déterminer, à l’aide d’un marqueur-sondeur, le spot le plus éloigné. Cette étape peut-être réalisée à l’aide de la canne à spoder mais aussi d’une autre canne.

  • Si vous utilisez la canne à spoder, donc le X-Spot, il vous suffit, une fois la zone déterminée, de venir placer le marqueur-sondeur en butée de votre plombée (à l’aide de quelques tours de manivelle), avant de passer la ligne autour du premier line-clip (identifié sur la bobine par le chiffre romain « I »).
  • Si vous utilisez une autre canne, il faut viser le marqueur en surface avec le spod. Quand celui-ci tombe enfin exactement où vous le souhaitez, tendez un peu la ligne, puis passez le fil sous le clip-fil « I ».

ETAPE 2 : Il suffit ensuite de répéter la même étape pour le second poste, à mi-distance, avant de finir par le poste le plus proche de vous. Mais chaque fois, il vous faudra prendre soin de noter un repère directionnel sur la berge d’en face. Sans cela, il vous sera impossible de retrouver vos zones d’amorçage. Mais que faire ensuite ?

C’est très simple. Votre ligne sur la bobine du X-Spot est désormais prisonnière à trois endroits, sous les clips-fil « I », « II » et « III », qui correspondent aux trois distances auxquelles se situent vos différents amorçages et ligne.

ETAPE 3 : Prenez un spod, chargez-le et lancez-le simplement dans la direction de votre dernier repère, celui correspondant au clip-fil « III », le plus proche de vous. Ce dernier va alors stopper la ligne en plein vol, écrasant le spod exactement à la distance repérée. La trace de l’impact sur l’eau peut alors vous permettre de positionner votre montage, en corrigeant même un peu le tir si vous pensez que la trajectoire de votre spod n’était pas parfaitement dans l’axe du repère sur la berge d’en face. Vous pouvez ensuite procéder à l’amorçage de votre première ligne.

Pour la seconde ligne, c’est idem. Libérez la ligne du line-clip « III », puis lancez dans la direction de votre second spot, celui qui se trouve à distance intermédiaire. Encore une fois, le clip-fil va arrêter le spod dans sa course, afin qu’il tombe exactement à la bonne distance. Pour le troisième spot, le plus éloigné, retirez simplement le fil captif du line-clip « II ».

Numa Marengo