Nouvel Helios SX-40 : technologie utile

Le nouvel Heliox SX-40 n’est pas seulement superbe avec son nouveau rotor et son bâti en deux parties. Il est aussi l’aboutissement de recherches technologiques mises au profit de l’action de pêche. En effet, avec son bâti contenant réellement 40% de carbone, l’Heliox SX-40 a obtenu un gain de poids considérable… qui a aussitôt été mis à profit par Okuma pour renforcer toute la mécanique (comme avec un axe en acier inox plus épais). Ainsi, le moulinet est au final un peu plus léger que ses concurrents ; il est surtout beaucoup plus solide. Ce qui permet bien de dire au sujet d’Okuma : des moulinets pour pêcher pour de vrai !

Le Héliox SX-40 bénéficie en outre de la technologie de l’Inspira, qui voit se dissociés deux parties du bâti habituellement solidaires : le pied du moulinet et le corps prolongeant le bol de bobine. En dissociant ces deux parties, Okuma a réussi à mettre la mécanique à l’abri des torsions antagonistes qui mettent à l’épreuve les moulinets pendant le combat avec un gros poisson. D’ordinaire en effet, seuls les bâtis totalement rigides en aluminium garantissent la rectitude de la mécanique en toutes circonstances… mais le prix de vente s’en ressent. Okuma a ainsi pris le problème à l’envers : pourquoi ne pas laisser le bâti travailler, à condition que la mécanique ne soit pas impactée ? C’est ce que Okuma a fait, obtenant le même résultat que sur un mouline très coûteux, alors que le Héliox SX-40 est vendu aux alentours de 150€…